Quand on se promène avec Anne-So, dans la rue, au ciné, dans une expo, on sait qu’il y a toujours un moment où elle va dégainer son téléphone pour prendre en photo quelqu’un qui passe ou un tag sur un mur, pour enregistrer quelqu’un qui a un accent… Elle met en boîte tous ces petits moments du quotidien qu’on remarque à peine. Et ça me fascine, de pouvoir s’étonner du quotidien, de remarquer toutes ces petites choses loufoques qui croisent notre route. Alors j’ai essayé de comprendre sa démarche, et les sujets qui l’inspiraient. Ca ressemble à une collection, sans but particulier, mais tellement cool à reregarder.

20160305_173415~2

« Il n’y a pas de recherche. Tu vois bien des choses belles dans ta journée que tu aimerais prendre en photo ? C’est l’idée, voilà. En général, ça vient soit parce que je vois des enfants qui font des trucs rigolos, soit des gens beaux.

Les enfants, ils ne savent pas ce que c’est que l’espace public. Ils sont chez eux. Comme ceux-là qui sont dehors en train de lire une BD.

IMG-20160306-WA0004

Je regarde aussi beaucoup les filles dans le métro. J’adore prendre en photo les gens beaux.

La dernière fois c’était une fille très belle devant moi dans le métro. Elle avait une peau incroyable. On aurait dit un tableau du 17 siècle. Ou hier, dans le train, un couple en face de moi. Lui dormait la tête sur sa tablette, et elle, elle lui caressait les cheveux. Alors qu’on était en seconde, que c’était bondé… le cadre était horrible !

Tu n’as jamais remarqué que par terre dans la rue, il y avait souvent des trucs bizarres ? Comme cette plâtrée de moule, en plein Paris.

IMG-20160305-WA0023

Ou ce soutien-gorge.

IMG-20160305-WA0022

Ou ce chien qui fait semblant d’être mort.

IMG-20160305-WA0017

Je trouve que dans des moments banals, il y a des choses très jolies. Il y en a que je n’arrive pas à reproduire. Pour les sons notamment, souvent quelqu’un me fait rire, mais il faut voir le personnage, c’est trop immédiat. Juste le son ça ne suffit pas à rendre le moment.

En réalité, je ne prends en photo qu’un millième des moments que j’aimerais capturer. Parce que ça ne rend pas, ou que je n’ai pas mon portable sous la main. Ou tout simplement parce que je ne sais pas vraiment prendre de photos ! Ca pourrait être beaucoup mieux.

Là, on est chez Zara. Et elle a juste posé son gamin sur le comptoir. Alors qu’il est assez grand pour tenir debout, mais non.

IMG-20160305-WA0019

 

Ca, c’est quand j’étais à Valence. Il y avait un genre de fête régionale. C’est chou, non ?

IMG-20160305-WA0018

Ca c’était au musée. C’est un gamin par terre. On dirait que sa mère le tient en laisse avec l’audioguide. Il ouvre sa bouche comme un petit chien, et elle, ça ne la dérange pas.

IMG-20160305-WA0021

J’aimerais voir ça comme de l’art, mais je ne trouve pas que le rendu soit très beau. Personne n’aurait envie de voir ça. Moi je les reregarde parfois, quand je suis dans le métro. C’est très rare que j’en envoie à des gens, en général c’est juste pour moi. J’ai essayé pendant un temps d’utiliser un vrai appareil photo, mais au final je ne l’avais jamais sur moi.

Je pense que tout le monde voit des choses touchantes, ou drôles, ou belles. C’est juste qu’on n’a pas l’idée de les photographier. »

Et puis, alors que j’avais éteint le dictaphone, Anne-So me sort des vieilles photos qu’elle a acheté dans une brocante à Istanbul. Elle les a choisies parce qu’elle aimait les expressions sur les visages, parce que ces inconnus l’ont touchée. Et au dos d’une photo d’un couple qui s’embrasse sur une plage, un petit mot… Combien d’entre nous seraient passés à côté ?

IMG-20160330-WA0009~2

 

IMG-20160330-WA0012~2