Certains matins, mon réveil sonne à 7h45. Je sors de la douche à 7h58, juste à temps pour entendre la minute humoristique de Charline Vanhoenacker sur Inter. Je prends la bouteille de lait au même endroit, dans le même frigo, et verse mes choco trésors dans mon bol jaune, avec un bruit de croquettes pour chien dans une gamelle. Je mets 12 minutes à les manger. Je prends le RER de 8h47. Ces jours là, je ne sais pas si on est en septembre ou en juillet (you will forget, no more, ouuhouh). Ces jours là, je les trouve monotones, indifférenciables de la veille ou du lendemain.

Et puis il y a ces mois là, comme ceux qu’on vient de traverser, où tout arrive en même temps. En l’espace de quelques semaines j’ai acheté un appart, j’ai appris que je partais vivre au Cambodge, je me suis pacsée, j’ai quitté mon job, j’ai déménagé, j’ai joué peut-être ma dernière pièce de théâtre, on a marié Géraldine. Bref, les dernières semaines ont été un incroyable feu d’artifice de nouvelles et un véritable sprint émotionnel.

C’est un peu n’importe quoi, et ça n’est qu’avec des gens bien, mais le résultat c’est que depuis nos happy days de mai on n’a pas pris le temps de raconter grand chose ici ! Mais on prévoit sous peu une réunion au sommet pour réfléchir à ce qu’on veut faire de cet espace avec toute la nouveauté dans nos vies…

En attendant qu’on trouve la formule idéale, quelques highlights du mois de juin !

Instasize_0711100518

Instasize_0711100627