Laissez-moi vous dire un truc : novembre sous les tropiques, c’est bien plus marrant que novembre à la Défense. (Cette affirmation est vraie pour tous les mois de l’année en vérité, mais pour novembre particulièrement parce que c’est un mois maudit et tout ce que tu attends quand tu es à la Défense c’est le marché de noël).

En novembre, je dirais qu’on a exploré. Exploré les plages pas loin de chez nous dans nos pays respectifs, ou bien la jungle la vraie, exploré les coutumes locales sportives ou festives (oui, c’est bien un spectacle de trans au cas où vous vous posiez la question), exploré notre capacité à faire vivre des plantes chez nous (un bébé feuille !), exploré en randonnant, exploré à vélo…

Et d’ailleurs, comme le disait si bien Charlie Chaplin, « En explorant, on revient toujours sur son canapé Ikea, mais on s’y assied différemment ».

novembre1 novembre2

Des mois de novembre qui pétillent comme ça, franchement, j’en redemande.

Spéciale dédicace aux anciens collègues, qui, eux, sont encore à Saint-Denis ou à la Défense.