En prévision du 18 janvier, le fameux Blue Monday – jour le plus déprimant de l’année – on a décidé avec Benjamin de lever les voiles et d’aller se promener à Lisbonne pour 48h. Oui c’est court, oui on aurait préféré 3 jours de plus. Mais comme à Bruges, comme en Crète, j’en reviens convaincue que deux jours valent mieux que pas du tout.

IMG_20160118_092614

Une autre conviction qui grandit également, c’est que le tourisme en hiver, c’est la vie. En décembre on ne faisait pas la queue à Istanbul. En janvier Lisbonne était à nous, et on a pu courir les attractions touristiques sans attendre, sans se faire marcher sur les pieds, sans avoir des touristes en Crocs plein ses photos.

A Lisbonne, on a aimé…

Son soleil d’hiver

IMG_20160117_094827

Ses azulejos à tout va : sur les façaces, dans les églises, au sol, au plafond, dans les bars. Ca me va, il n’y en a jamais trop.

IMG_20160116_121544

Juste à côté, le linge aux fenêtres, qui sent bon la lessive.

IMG_20160116_121232

La ville bâtie sur les collines. Des points de vue en veux-tu en voilà. On en veut, ça tombe bien.

IMG_20160116_120542

Cette boîte aux lettres.

IMG_20160116_121458

Le mouvement. Les travaux en pleine nuit (pas ceux-là), les petits dejs au bar dans les cafés bondés, les piétons même sous la pluie. Et les balcons.

IMG_20160117_163547

C’était bien.