N'importe Quoi pour des Gens Bien

DIY et tranches de vie

BOOYAH – Le sac en cuir du soleil

Yo mes castors !

Aujourd’hui je partage avec vous ma dernière (et une de mes plus grandes) fierté: cet incroyable sac en cuir fait par moi-même (foule en délire, remise des oscars, etc.)

Sac cuir 1

Un sac aussi à l’aise à la Défense que dans les arbres

JE SAIS JE SAIS c’est hallucinant, moi non plus je ne m’en remets pas… Je ne vais pas vous faire une explication complète parce que c’était une telle galère que je ne le recommande à personne. Néanmoins, si vous voulez tenter l’expérience, je vous recommande ces deux tutoriels qui m’ont bien servi : Buy or Diy leather tote et Simple leather tote bag.

Sac cuir 2

Pour la petite histoire, l’idée derrière ce sac était de pouvoir le prendre au bureau, mettre mon ordi dedans etc. Avant, j’avais un sac à dos rouge Victorinox donné par mon Papa, certes ultra pratique, mais non-validé par la brigade du style. Et au bout du deuxième commentaire par mes supérieurs (« À chaque fois que je pars en rendez-vous avec toi, j’ai l’impression d’aller en rando » et « Il est non-standard ton sac ») je me suis  dit qu’il était temps de prendre les choses en main.

Sac cuir 3

Le fond ! Incroyable

Pour le matos : le cuir vert foncé m’a été donné par Jess et provenait de son grand-père tailleur (et c’est parce qu’elle me l’a donné que j’ai eu l’idée du sac) (c’est du vrai cuir, c’était la première fois que j’en utilisais) et le cuir jaune est du simili cuir de chez Tissus Reine.

Sac cuir 4

LE raté du sac, l’assemblage des poignées et du corps du sac

Il y a eu quelques moments de désespoir, notamment dans les phases de découpe (ce n’est toujours pas mon truc, mais je m’améliore) et quand j’ai fait n’importe quoi pour les poignées (d’ailleurs elles sont un peu longues, ce sera corrigé un jour peut-être). Il y a eu de grands moments de joie, surtout quand j’ai découvert que mon pied de machine à coudre pouvait se soulever pour que je coince 7 ou 8 épaisseurs de cuir en dessous. Et quand ma machine a réussi à coudre le fond alors là c’était fou (je salue sa performance).

Sac cuir 5

Enfin ça reste correct

Quelques secrets découverts en cours de route pour la couture du cuir :

1. Ne cherchez pas à mettre des épingles, c’est trop épais (et même dans le simili cuir ça passe mais ça fait des petits trous qui ne partent plus)

2. Le scotch double face est votre ami (j’en ai mis des tonnes avant d’assembler la partie jaune sur le vert à l’extérieur)

3. Les pinces de bureau aussi (franchement le top pour remplacer les épingles)

Sac cuir 6

L’incroyable fond sous un autre angle

Pour info, c’est un sac immense où je peux mettre ma vie entière en plus de mon ordinateur, et à l’intérieur (qui est aussi en simili jaune) il y a deux poches pour faciliter la fouille devant les portiques du métro. Par contre il pèse.

Sac cuir 7

Détail de la découpe et de la couture (sans doute ma plus grande fierté vu mon niveau global)

Si je devais apporter des modifications (si c’était à refaire en gros, sauf que je ne pense pas me relancer un jour dans cette aventure sans matériel plus adapté) : je rajouterais une pression ou aimant pour pouvoir le refermer, et j’essaierai de trouver une méthode différente d’assemblage pour alléger un peu le tout, là il y a beaucoup d’épaisseurs de cuir. Mais malgré ces petits défauts, je suis quand même HYPER FIERE ! (et je le montre à tout le monde)

Sac cuir 8

Qu’est ce que vous avez pour aller au bureau comme sac ? Un gros sac à dos de consultant ou vous avez réussi à passer entre les mailles du conventionnel?

N’oubliez pas de continuer à voter pour nous tous les jours aux Golden Blog Awards ! Et kidnappez les portables de vos collègues et amis pour aller voter ! 

2 Comments

  1. Bravo pour ce magnifique sac, preuve de ta persévérance et de ton habileté! N’importe quel bon cordonnier ou maroquinier peut installer un bouton aimant ou pression pour refermer le sac (J’ai fait l’essai!) et je suggère aussi l’ajout (à toutes mes amies en fait!) d’une petite gance, au bout de laquelle il (ou elle) peut coudre un mousqueton qui est franchement très pratique pour y sécuriser les clés et ne pas avoir à fouiller tout le temps au fond du sac pour les retrouver! Autre truc intéressant, les pochettes: une pour les crayons et carnet de notes, l’autre pour les bidules divers (maquillage, rouge à lèvres…)… Franchement pratiques!
    Bonne journée!
    Une fille bien du Québec!
    L.

    • Geraldine

      18 octobre 2015 at 19 h 59 min

      Ha merci pour ton commentaire Linda ! Je n’avais pas pensé à la technique pour les clefs, j’avoue que ce serait bien pratique, là c’est la galère totale ! Et les pochettes sont assez proches dans ma to-do list, vu qu’il me reste pas mal de cuir. À suivre, et merci encore!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*