N'importe Quoi pour des Gens Bien

DIY et tranches de vie

Expérience #2 : Pimp ton fauteuil

Pour cette série DIY, je me suis lancée dans un gros relooking de fauteuil. Je n’en savais rien en démarrant, mais cette expérience rassemble de la couture, du rembourrage d’assise et beaucoup, beaucoup, beaucoup de patience. C’est aussi la 1ère fois que je touche à une machine à coudre ou à un projet de rénovation quelconque, donc on sera indulgent sur le vocabulaire approximatif, si vous le voulez bien.

Point de départ : ce fauteuil (et son frère jumeau) qui appartenait à ma grand-mère.

wpid-img_20140409_2057092.jpg.jpeg

Un look art déco très appréciable, mais je ne suis pas parvenue à m’habituer à ce velours jaune/vert un peu vieilli, un peu poussiéreux. Je me suis donc dit « Modernisons-nous tout ça en ajoutant une touche de couleur flashy ! » (oui, je me parle sur ce ton)

Etape n°1 : le choix du tissu

Après 2 ou 3 bonnes heures chez Reine (le voisin du Marché Saint-Pierre, avec des tissus beaucoup moins alarmants), j’ai opté pour un orange/fushia assez épais. Complété par un passe-poil (c’est l’espèce de petit boudin qui fait les angles du coussin) de chez Petit Pan, boutique que je vous conseille d’ailleurs si vous cherchez des cadeaux mignons pour des enfants.

DSC02357
Etape n°2 : l’état des lieux

La 1ère chose à faire, pour savoir un peu dans quoi on se lance, c’est de décortiquer le coussin d’origine et de voir de quoi il en retourne.

On défait toutes les coutures.

DSC02360
Et on observe.

DSC02363
A l’appel donc, on compte :

– Un coussin un peu ramolli
– Deux carrés de tissu pour le haut et le bas du coussin, une bande pour la tranche
– De la ouate pour arrondir les angles

– Un petit paquet de poussière.

La démarche va être simple : reproduire les deux carrés et la bande dans le nouveau tissu, puis recoudre tout ça ensemble, et rehousser le coussin.

Etape n°3 : La préparation du tissu

C’est parti donc, après avoir repassé les morceaux de tissu jaunes pour qu’ils soient bien à plat, on dessine les contours des formes sur le nouveau tissu avec une craie.

DSC02378
Et on découpe tout ça.

DSC02384
J’ai également marqué à la craie l’endroit où le tissu était assemblé, c’est là où on fera la couture.

Etape n°4 : La couture

Alors là mes amis, bon courage. J’admets que j’ai eu un sérieux coup de main de ma wonder tante Brigitte qui est une pro de la machine à coudre. Sinon le résultat final n’aurait pas été le même DU TOUT.

L’idée, donc, est d’assembler le tout dans une forme parallèpipédique, pour faire entrer le coussin à l’intérieur.

La où ça se corse, ne l’oublions pas, c’est que nous avons un passe-poil. Il faut donc assembler, d’une seule couture d’une seule, dans l’ordre : tissu 1, passe-poil, tissu 2.
On coud sur l’envers, pour avoir un résultat propre à la fin. Du coup, je vous le donne en mille : le passe-poil est caché entre les deux tissus, et il faut faire tout ça au toucher.

Pour simplifier un peu la tâche, étape incontournable : surfiler l’ensemble, pour que ça tienne un peu en place. Pour les novices : coudre grossièrement à la main, avec un fil de couleur, qu’on retirera à la fin.

DSC02404
Etape importante également : surfiler les bords du tissu (ne me demandez pas pourquoi on dit surfiler dans les deux cas). Il y a un mode spécial sur la machine qui permet de le faire : ça fait des petits zigzags sur le bord du tissu et ça évite que ça s’effiloche joyeusement.

DSC02410

Une fois ces précautions prises, les choses sérieuses : la couture.
Là, je n’ai pas de recette miracle : il faut faire, refaire plusieurs fois. Jusqu’à ce que le passe-poil soit bien collé à la couture, que les angles tombent pile en face. Sans ma wonder tante Brigitte je ne m’en serais probablement pas sortie, mais voyons le point positif : avec de l’expérience on peut y arriver.

Etape n°5 : le rembourrage

Pendant que votre tante / votre pote doué en couture assemble, vous pouvez vous atteler à rembourrer le coussin, pour lui redonner le moelleux de ses jeunes années.

On découd de quoi rentrer la main à l’intérieur.

DSC02373
Puis on met là dedans un mélange de crin et de ouate. Toute l’astuce c’est de bien étaler pour un rendu homogène. La ouate sert surtout à donner un aspect plus fini aux angles et aux tranches.

DSC02394
On referme le tout à la main, comme un chirurgien fier de son opération à coeur ouvert (ne nous sous-estimons pas).

Etape n°6 : La finition

Normalement, vous êtes prêts à faire rentrer le coussin dans sa toute nouvelle housse. On aura veillé à l’assemblage à laisser l’arrière ouvert pour pouvoir faire rentrer la bête à l’intérieur.

Positionnez-le, vous pouvez ajouter un peu de ouate encore pour combler les endroits où ça bâille.

On y est presque ! Il n’y a plus qu’à refermer à la main l’arrière du coussin. Prenez un fil solide parce qu’il faut tirer sec.

Résultat

Un fauteuil HEUREUX !

DSCN4148
Un fauteuil qui a connu la moquette de chez ma grand-mère, et qui continue à vivre, je sais pas vous, mais moi j’aime assez le symbole. Je mets à mon goût quelque chose qu’elle a aimé et choisi, ça me donne l’impression de partager quelque chose.

DSCN4144

DSCN4156

NDLR n°1 : ça a l’air simple comme ça, mais on y a passé deux week-ends ENTIERS.
NDLR n°2 : l’homme qui partage mes fauteuils a autant sué que moi sur cet aprem DIY. Et on était d’accord tous les deux : ça fait beaucoup de bien de se poser plusieurs heures loin d’un ordinateur et de faire quelque chose de ses mains. Quand ça fait trois fois qu’on coud et qu’on découd on est moins philosophe, mais non vraiment, on vous le conseille.

5 Comments

  1. Merci les filles pour vos chouettes articles !
    Canon le fauteuill…
    Pour la couture provisoire, on dit « bâtir » je crois, et le fil de couleur, c’est du fil à…. Bâtir

  2. sympa le relooking, surtout le choix des passepoils!

    • Merci ! Le principe de petit Pan c’est qu’ils déclinent plein de choses à partir de ces tissus (vêtements, coussins, serviettes…). Ça devrait te plaire 🙂

  3. On dit faux filer et surfiler…patate !
    Ndlr : ya une photo ou tas les mains vachement poilues, ou alors,cest parce que tas du crin partout.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*