N'importe Quoi pour des Gens Bien

DIY et tranches de vie

Expérience #3 – DIY des cadeaux de noël – 1ère partie : Le sac marin

J’attaque une petite série très personnelle pour vous raconter un bon défi que je m’étais lancée pour Noël dernier : faire tous les cadeaux à la main. Non non, pas les paquets cadeaux, les cadeaux. Alors je vais désamorcer quelques unes de vos attentes dès maintenant : sur les 8 prévus, je n’en ai fait que 5. Deux réactions possibles : c’est mal, ou bien c’est déjà pas mal. Vous choisissez. L’objectif ici est, bien sûr, de vous raconter ma vie, mais au-delà de ce sujet déjà passionnant, j’espère surtout que ça vous donnera envie de vous lancer !

Je vais donc vous faire une sorte de « crash-test de tuto » en trois parties. Lisa de Make my Lemonade si tu m’entends : j’ai suivi tes sages (et créatifs et talentueux) conseils et ai réalisé tes DIY snood, sac marin et marionnette.

On attaque avec les sacs marins pour l’ours, mon cousin et mon frérot.

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Première remarque préliminaire : enfin un incroyable DIY qu’on peut faire pour des hommes, et ça c’est suffisamment rare dans le monde magique de la couture pour être noté.
Deuxième remarque préliminaire : pas facile, ça demande de bien s’appliquer. Par contre : un résultat vraiment à la hauteur. Canon. Je suis même assez fière de ces cadeaux, ça tombe bien que j’en aie fait trois.
Troisième RP : mes premiers boutons pressions ! Une bonne galère, mais je recommande (d’en mettre un peu partout) (ça vous permettra de fermer et d’ouvrir tout, avec un côté sympa-rock).

Je ne vais pas rentrer dans chacune des étapes du tutoriel, Lisa les décrit très bien. Juste deux précisions et une petite amélioration :
1. Je ne sais jamais trop si les valeurs de couture sont prises en compte dans les patrons, là je crois pouvoir vous confirmer que non, au vu de la tête qu’avait ma poche. Après un petit redimensionnement à l’arrache c’est néanmoins passé crème.

2. Je pense que c’est un oubli de Lisa parce que vu son niveau global d’exigence, ça m’étonnerait qu’elle oublie l’OURLET AU NIVEAU DE LA FERMETURE DU SAC. En haut du tube quoi. Donc avant de refermer votre tube, je recommande un ourlet double pour bien finir la bête, ça rend bien.

3. Enfin, une petite modification pour vous permettre d’avoir une sangle réglable. Évidemment ça va être compliqué de vous l’expliquer mais je le tente (j’ai également tenté des photos mais elles sont d’une qualité déplorable) (donc on y va avec des mots, pour le panache) (après relecture, on ne comprenais rien, je vous mets quand même des photos) (sans vernis à ongles, la blogosphère est en émoi)

Boucle sac marin
Etape 1. Prenez votre boucle rectangulaire. Faites passer votre sangle autour de la petite barre du milieu et cousez la. Là vous avez donc votre sangle qui fait une petite boucle à un de ses bouts, fermée par une couture, et dans la boucle la boucle en métal. (Terrible cette explication)

Sangle sac marin
Etape 2. Prenez ensuite votre sangle par le bout non cousu/bouclé, et faites le passer dans votre boucle en demi-cercle déjà cousu au fond du sac. Puis fautes le passer dans la boucle carrée où vous avez cousu le bout de la sangle, sans faire de twist.

Etape 3. Et ensuite faites comme dans le tutoriel, sauf que vous ne faites qu’un seul retour.

Dans l’éventualité certaine que ce ne soit pas clair du tout, n’hésitez pas à regarder comment ça marche sur un de vos sacs chez vous.

Voilà mes lardons, en conclusion ce DIY est incroyable, je le recommande à toute personne ayant envie de transporter des choses. Enjoy, on se retrouve bientôt pour le deuxième épisode ! 

3 Comments

  1. Bonjour,j’avais commande ce sac egalement pour noel et je ne l’ai toujours pas recu.merci de me livrer dans les meilleurs delais.

    Cordialement

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*