N'importe Quoi pour des Gens Bien

DIY et tranches de vie

Expérience #5 : retaper une commode d’enfant

Mon amie Mathilde est pleine de surprises : interne en réanimation néonatale, elle passe ses repos de garde à chiner et retaper des meubles. Je lui ai rendu visite la semaine dernière. Elle venait de démarrer son congé mat, trois jours plus tôt, et débordait d’idées pour préparer la chambre de son fils, à sa manière. On s’est donc attelé à préparer la commode qui accueillera ses tous premiers vêtements.

La commode d’origine, achetée sur Le Bon Coin, avait déjà un certain charme. Un peu sixties, un peu sombre pour une chambre de bébé peut-être, mais des poignées stylées et une forme que l’on retrouve dans tous les magazines de déco en ce moment.

Capture d’écran 2015-10-25 à 22.13.29

Mathilde voulait aménager la chambre de son fils dans les tons vert / bleu. Après un petit repérage Pinterest (quand je vous disais que ce réseau connaissait un retour de hype énorme dans ma vie), voilà ce vers quoi on voulait tendre.

13642

13643

J’avoue que dans ma vie jusque là, j’ai peu retapé de meubles (pas du tout même), et je me suis basé sur l’expertise de ma pote.

Et la bonne nouvelle du jour : rien de sorcier. Il faut un peu de temps, un peu de place, un peu d’inspiration, mais on a obtenu un super résultat sans avoir besoin d’une maîtrise technique incroyable.

Alors, pour transformer une commode des années 60 en meuble de bébé tendance, il vous faudra :

ABM_1445582645

  • de la sous-couche spécial bois
  • de la peinture de la couleur de votre choix
  • du vernis à bois
  • de la cire pour bois peint

 

La 1ere étape, c’est de poncer tout ça à la ponceuse électrique, pour enlever le vernis d’origine, et préparer le bois à être peint. Pour plus de practicité sur ce type de meubles, il vaut mieux sortir tous les tiroirs et travailler en version démontée (ça vous rappellera vos aprèms Ikea, ça vous fera des repères).

L’intérieur des tiroirs avait besoin d’un petit rafraîchissement, il a donc fallu enlever les tissus qui les recouvraient et nettoyer quelques tâches d’encre.

Une fois le meuble mis à nu, appliquer une grosse sous-couche sur toutes les parties à peindre.

Puis, deux couches de peinture, en laissant bien sécher six heures entre les couches.

Mathilde avait repeint la semaine d’avant un mur de la chambre en vert amande, et avait donc choisi la même couleur, un ton plus foncé, pour le meuble.

meuble

Et hop, nous en sommes déjà à la finition. Une couche de vernis sur les pieds laissés couleur bois, et une couche de cire sur les endroits peints. Pour la cire vous pouvez m’étaler ça avec un vieux t-shirt, mais attention à la couleur ! Nous on a opté pour du gris qui laissait des peluches partout, il a donc fallu finir au sopalin.

Le résultat est la, une petite commode d’enfants toute mignonette.

image-570ee97c6fb68b94390bda8b1b07342fd3c3eb122a63566cdcd53266217f46a6-V

image-4715e9e2f2bc4c566bdde76e74470d08cad6f8e645ccd85ca0aadc1f23c4b053-V

1 Comment

  1. Un résultat tout en douceur pour bébé. Mais j’ai peur que sans même un ponçage léger la peinture ne s’écaille lors d’un choc. Je me méfie des sous-couche. D’où viennent les jolis miroirs de votre amie? Ils sont vraiment originaux.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*