N'importe Quoi pour des Gens Bien

DIY et tranches de vie

Comment tu t’habilles ?

Dans le monde magique du développement durable, chacun choisit un peu son combat. Passer au zéro déchet, manger local, devenir vegan etc. Moi mon truc c’est les fringues. Ceux qui me connaissent m’identifient comme l’annuaire de mode éthique à Paris et au-delà. Quand Aurélie (notre plus grande fan !) m’a demandé d’écrire un article sur les boutiques éthiques dans lesquelles j’achète mes habits, j’étais 1. Flattée, 2. Désemparée (attention article avec trois pauvres adresses !). Mais en réfléchissant bien, c’est vrai que j’achète des habits parfois. Dans des boutiques. Donc autant les partager avec vous.

Avant toute chose qu’est-ce que j’appelle mode éthique ? J’annonce, c’est ma définition, elle n’engage que moi. C’est avec elle que je suis à l’aise avec ma conscience et que j’ai l’impression de faire avancer les choses, et ce qui marche pour moi ne marchera pas forcément pour vous. Donc vous avez le droit de trouver que je suis laxiste et que j’en demande trop peu, ou au contraire trouver que je suis une ayatollah du développement durable. Mais en fait, je fais ce que je veux, à mon échelle, avec mon budget et mes goûts. Ma mode éthique doit répondre à l’un de ces critères au moins : fabriqué en France (ou à défaut en Europe) / commerce équitable / matières écologiques (coton bio, tencel, recyclées etc.) / forte démarche sociale / vegan. Sans ordre de préférence.

Quelques recommandations si vous voulez vous habiller un peu plus responsable:
1. Soyez prêts à acheter moins (hormis si vous êtes riche, dans ce cas on n’hésite pas)
2. Soyez prêts à n’acheter que pendant les soldes (parce que le seuil psychologique est trop souvent dépassé sinon)
3. Faites vos recherches

Recommandations 1 et 2 : Comme on est dans la vraie vie, on va rester terre à terre et pas se mentir : la mode éthique, c’est plus cher qu’H&M et Zara. Donc effectivement, ça implique d’acheter moins pour acheter mieux. Ceux qui me connaissent savent que je n’ai pas des milliers d’habits, en plein dans la tendance du minimalisme au niveau des placards non ? Du coup, on se concentre sur les soldes, mais c’est déjà ce que font les gens normaux je crois, donc ça va…

Recommandation 3 : suivre les collections, suivre les marques nouvelles et qui s’éteignent (je pleure encore la fin de Tudo Bom et des Fées de Bengale) c’est un vrai boulot, tout comme comprendre la démarche des marques qui se disent éthiques. En général, en rentrant dans une boutique, j’ai déjà en tête les pièces que je veux essayer (après c’est peut être une autre manière de faire du shopping je sais pas). Pour rester au courant, je vous recommande The Green Eyes, et de faire un tour dans les boutiques multi-marques.

Je sais que je vais oublier beaucoup de marques sûrement sympas simplement parce que ce n’est pas mon style (Alter Mundi, Faguo)/ je ne connais pas / je n’achète pas (Patricia Blanchet) / je les trouve trop chères (Eple & Melk) et aussi parce que la lingerie je n’arrive pas et reste accro à Princesse Tam-Tam. Pareil pour les maillots de bain. Les chaussures je ne vous cache pas que c’est compliqué, sorti des baskets. Trouver des chaussures de bureau éthiques honnêtement c’est hardocre.

Sans plus attendre, mes marques et boutiques préférées, beaucoup sont à Paris parce que j’ai du mal à acheter sur internet des marques que je ne connais pas et qui sont un peu chères, mais je sais qu’il y a des super sites de mode éthique si vous vous y arrivez :

Les marques de dingue qui ont leur boutique :

Ekyog – Bien sûr mais bien sûr, belle marque, pour le coup y’a des magasins un peu partout en France, ils ont d’excellents basiques et de belles matières. J’y vais quand je cherche des habits pour le bureau. Et c’est relativement abordable par rapport aux prix pratiqués dans le secteur.

American Apparel – Alors je sens venir la critique, donc je désamorce : oui cette marque est sulfureuse, et sa communication est spéciale. Ca ne les empêche pas d’être incroyablement verticalisée et sweatshop free. Et honnêtement, en termes de gros jogging  et gros sweats, on fait pas mieux.

Misericordia – Vêtements équitables fabriqués au Pérou / au Chili, aux frontières du sportswear. Y’a que du beau basique revisité avec un twist. Mon t-shirt préféré de tous les week-ends vient de là-bas, et ils ont une collection homme.

L’Herbe Rouge – Je viens de mettre les pieds dans leur boutique même si je suis la marque depuis quelques années. C’est fluide et ample, confortable et un peu sportswear aussi. Je suis repartie avec ce pull. Collection homme également disponible.

Les Créatures – Alors là vous pouvez pleurer des yeux du portefeuille. C’est une créatrice qui officie près de gare de Lyon et qui fait tous ses habits à Paris (uuuultra local) avec des tissus récupérés de grands créateurs. C’est tout bonnement superbe, l’esprit c’est « chic mais pas mariage ». Autour de 150€ la robe non soldée, ça picote je vous l’accorde, mais c’est dingo, les modèles sont uniques donc aucun risque de vous retrouver avec la même robe que votre collègue (sauf quand c’est votre collègue qui vous a fait découvrir la boutique et que vous avez acheté la même en 2 couleurs différentes…)

La Botte Gardiane – Des chaussures (enfin surtout des bottes) made in Camargue. Evidemment si vous voulez acheter vegan, passez votre chemin, mais je trouve ces chaussures superbes (par exemple). J’en ai pas hein, mais je les trouve superbes.

Les boutiques multi-marques où j’achète rarement mais au cas où ça peut vous servir :

Paperdolls – Si vous passez par Pigalle, jetez un œil dans cette boutique, la déco est dingue. Je n’ai jamais rien acheté, ce sont vraiment des habits de créateurs, des pièces très fortes.

By mutation – Une ancienne créatrice, qui maintenant ne vend plus que d’autres créateurs, avec une sélection pointue.

Green in the City – Auto-défini comme le premier concept store green de Paris, tout est hors de (mes) prix, mais ça peut donner des idées de marques.

Mademoiselle Bambu – Une petite boutique où je trouve rarement mon bonheur, mais qui a le mérite de distribuer la marque anglaise Komodo, qui envoie du lourd.

Les marques qu’on accepte même si bon :

Sézane – J’aime bien cette marque parce que 1. C’est canon 2. Elle a un côté entrepreneur que je trouve chouette 3. On sait clairement où les pièces sont fabriquées, et certaines le sont en Europe (au Portugal notamment) 4. Ils ont bien compris ce que veut dire « esprit de noël à l’ouverture du colis ». Mon jean basique  vient de chez eux, et à chaque collection je passe une bonne heure sur le site à acheter des trucs dans ma tête.

Cotélac – On reste sur cette idée de made in Europe (attention pas sur toutes les pièces) et j’aime bien l’esprit de la marque. Après ça picote vraiment fort au niveau des prix et c’est un style particulier. Mais j’aime bien, regardez-moi ce t-shirt par exemple.

Les marques où c’est vraiment plus pratique d’acheter sur internet :

Rosa Tapioca – Une créatrice qui teint elle-même ses tissus et officie à Ivry, elle fait parfois des portes ouvertes où on peut aller voir là où elle habite. Elle a aussi lancé une collection pour la maison canon.

TOMS – Mon fournisseur officiel de chaussures (mes quatre dernières paires en tout cas). Leur engagement est uniquement social (pour chaque paire achetée, une paire est donnée à un enfant), donc évidemment c’est très critiquable, mais ils font aussi du vegan et ça on aime. Je vous recommande leurs classics  (sans comparaison aucune pour passer un été au top) et leurs ballerines.

Patagonia – Une marque de vêtements techniques tout à fait incroyable, la boite de rêve honnêtement. Ma prochaine veste de ski viendra de chez eux je vous le garantis. Si vous habitez à Chamonix, leur (unique) boutique française est là-bas.

Veja – J’achète rien chez eux mais je suis obligée de les mettre, ils sont vraiment incontournables sur les baskets et font maintenant de la maroquinerie canon. J’hésite à me prendre un portefeuille d’adulte.

Good Guys – De son nom complet Good Guys don’t wear leather. Si vous êtes motivés par le vegan et par un site en anglais (alors qu’ils sont français). Mes bottines d’hiver viennent de là.

Voilà je crois que j’ai fait le tour de mes boutiques préférées ! Si vous habitez aux Etats-Unis (ou que vous voulez acheter Made in USA), Erin de Reading My Tea Leaves a fait toute une série d’articles sur ce même sujet, beaucoup plus recherché que moi, en fonction des différents types de vêtements etc.

Bon shopping, et filez nous vos bons plans éthiques ! (ça me fait penser que je n’ai pas du tout parlé de seconde main tiens… une autre fois)

6 Comments

  1. C’est génial!! Merci beaucoup je me note tout ça dans un coin de ma tête! Merci merci merci!!

  2. Waou génial toutes ces adresses! J’en rajoute une:
    http://www.peopletree.co.uk/shopping-with-us/international-stockists
    C’est People Tree: marque anglaise équitable et (souvent) bio, qui se trouve dans quelques boutiques françaises.

  3. Hey, merci pour ces adresses ! Moi je suis très novice dans tout ça et j’avoue que je suis ravie d’avoir tout ça comme point de départ.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*