N'importe Quoi pour des Gens Bien

DIY et tranches de vie

Les potions magiques de l’hiver

Jess l’a dit, nous venons d’entrer dans la grande période des mouchages, toux et autres frissoneries. Au fil des années, et sans prétention aucune de véritablement guérir quoi que ce soit, j’ai identifié trois grandes familles de remèdes maison à pratiquer sans modération pour se sentir un peu moins patraquou :

1. Les douches brûlantes
2. L’utilisation abusive de plaids, pulls en laine, écharpes, y compris en intérieur
3. Les potions magiques

IMG_0306

Les potions magiques, vous connaissez bien : ce sont ces boissons, souvent chaudes, que vous recommande votre maman ou votre grand-mère quand vous leur dites au téléphone que vous êtes un peu malade : « faut boire plein de tisanes de sauge ! ». On n’est jamais vraiment sûr qu’elles servent à grand chose, mais au moins, ça fait boire (et ça je crois que c’est toujours bien quand on est malade), et c’est un petit retour en enfance, même si plus personne ne nous les apporte au lit.

Petit récapitulatif de mes potions magiques, testées et approuvées (si quelqu’un a la moindre connaissance médicale qui pourrait appuyer par la science l’utilité de ces boissons, partagez dans les commentaires !) :

1. Le grand classique : citron-miel
Du jus de citron, du miel, de l’eau chaude. Plus simple, je crois qu’on peut pas. Et en plus, c’est gouleyant.
À boire à la place de son thé ou café du matin, pour un bon démarrage sur les chapeaux de roues au ralenti.

2. L’interdit pour les enfants : le grog
Quand j’en fais c’est une sorte de citron-miel légèrement rhumisé, et ça fonctionne pas mal. Si vous voulez le faire en vrai, vous avez toujours la recette de grog doudou que Lisa a partagé récemment.
À boire en rentrant du boulot ou d’une journée passée à faire les courses de noël, assis à la table de la cuisine, en faisant « aah ».

3. L’ayurvédique : la décoction
Une recette capturée pendant un cours de cuisine végétarienne : faire bouillir pendant au moins 2 heures (il faut que ça réduise) dans beaucoup d’eau du gingembre, du curcuma et du citron (je zeste, presse et met le citron entier ou ce qu’il en reste dans la casserole -donc faites moi plaisir et prenez des citrons bio). Ajouter un cuillère de miel dans la tasse au moment de servir.
À boire à intervalles réguliers le week-end après en avoir fait une bonne marmite, comme une vraie potion magique.

4. La madeleine : le lait-miel
Du miel dans un verre de lait chaud : si ça c’est pas l’enfance incarnée… Celle-là c’est pour la toux.
À boire sur les coups de 2h du matin, appuyé au micro-ondes, complètement éclaté.

5. L’alternative : l’eau glacée
J’ai croisé un ORL un lendemain de soirée où je ne pouvais plus parler qui m’a conseillé de me gargariser avec de l’eau glacée pour retrouver ma voix, ce serait un antiseptique naturel ou un truc comme ça. Depuis je le fais aussi quand j’ai mal à la gorge. Je sais pas si ça marche, mais au moins ça réveille.
À faire le dimanche matin avant d’aller bruncher.

Et vous, c’est quoi vos potions magiques pour affronter l’hiver ?

IMG_0299

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*