Donc j’apprends l’espagnol. Normal, je vis dans un pays hispanophone. Et un truc débile qui m’énerve, ce sont les mots qui sont courts en français (une syllabe ou deux max) et qui sont hyper longs en espagnol, surtout quand ils s’utilisent tout le temps.

Exemples : demasiado = trop (4 syllabes !? Non mais on est où là !?), bastante = assez…

Franchement, ça vous rallonge une phrase inutilement ça.

J’imagine même pas la haine des étrangers apprenant le français quand ils découvrent le mot « aujourd’hui ». Avec une apostrophe en plus. C’est cadeau.